Après avoir achevé ses études littéraires et musicales ainsi que son cursus de violon à Paris, Clément Dumortier se perfectionne à la Haute école de musique de Genève, où il obtient, avec la mention très bien, un diplôme de concert et un diplôme d’enseignement du violon. Son expérience initiale comme professeur de violon et comme violoniste renforce son intérêt pour les questions pédagogiques et la didactique de l’enseignement du violon. Elle lui donne également une bonne insertion dans les milieux musicaux, tandis que son sens des responsabilités collectives et son goût pour la conduite de projets le portent vers l’organisation de manifestations musicales.

Avec un groupe d’instrumentistes partageant la passion de la musique, mais aussi la conviction qu’elle doit participer au développement des communautés locales, il fonde l’association « Cordes en Iles » et organise dans ce cadre l’Académie Internationale de Musique de Belle-Ile-en-Mer. Son recrutement comme manager du Verbier Festival Chamber Orchestra, fonction qu’il exerce plusieurs étés d’affilée, lui permet d’enrichir son expérience et de côtoyer les plus grands chefs et les plus grands solistes mondiaux.

Nommé coordinateur des orchestres et de l’ensemble contemporain à la Haute école de musique de Genève, Clément Dumortier organise des master class, des sessions d’orchestre et des concerts ainsi que des tournées dans le cadre d’échanges, par exemple en Chine et au Japon. Aujourd’hui responsable de la production, il coordonne les productions, dont diverses créations, des différents départements de la HEM, que ce soit la musique ancienne ou la musique vocale, les instruments à clavier ou les instruments de l’orchestre… Cela le conduit aussi à œuvrer à des partenariats avec des institutions musicales variées.

Sans renoncer à ses autres responsabilités, Clément Dumortier rejoint pendant cinq ans l’équipe de direction de Arts Global (Montreux, Londres, New York) qui soutient l’essor d’artistes émergents. En tant que general manager de cette Fondation, il organise des auditions en Suisse et à Londres pour sélectionner de jeunes talents prometteurs et met sur pied des manifestations de prestige permettant aux lauréats de se produire en Suisse, en Europe, aux États-Unis et au Moyen-Orient.

Son parcours et son attachement au dialogue des cultures le conduisent à s’engager dans une collaboration avec L’Orchestre International de Genève (L’OIG) dès ses débuts. Directeur artistique de L’OIG, il s’emploie à réaliser les ambitions de ce projet qui entend conjuguer ancrage local et rayonnement artistique international. Il réunit ainsi périodiquement au sein de L’OIG des professionnels d’orchestres prestigieux pour des concerts dans la région lémanique, mais aussi au Sultanat d’Oman, en Corée, à New-York…

Clément Dumortier collabore chaque été au Festival International de piano de Saint Ursanne pour la Nuit du concerto et épaule, en tant qu’administrateur, la Camerata Venia qui propose un cycle annuel de concerts à la programmation originale intitulé « Les saisons bien tempérées ». Il est membre de la Commission artistique du Concours de Genève.

Sa réflexion sur le rôle de la musique dans la cité, y compris sur la possibilité de la mettre au service du développement des enfants et de l’inclusion sociale de leur famille, notamment par l’apprentissage précoce du violon en milieu scolaire, rencontre l’ambition de la Fondation Vareille de faire connaître la musique classique à des enfants qui en ignorent tout et qui auraient peu de chances de s’en approcher un jour. Clément Dumortier devient donc, au sein d’une équipe associant des acteurs divers, un des piliers du programme Un violon dans mon école.