News

Printemps 2016 : de Martigny à Londres en passant par Zurich

Le 9 mars, rencontre avec la Haute École Pédagogique du Valais (HEP) afin de mieux cerner les possibilités d’utilisation de notre système de mesure d’impact développé par Swissocial, pour certaines recherches spécifiques de la HEP. À l’issue de la réunion il est finalement conclu que les objectifs de mesure d’impact et de recherche sont trop éloignés pour permettre un traitement commun des données relevées. La HEP organisera donc le recueil et le traitement de données complémentaires sur les groupes d’enfants du projet et les groupes de contrôle, chaque partie ayant ensuite accès à l’ensemble des résultats et conclusions.

Le 10 mars les professeurs de Martigny sont venus à Zurich pour assister aux cours de violon donnés par leurs collègues Zurichois du projet. Un déjeuner a ensuite rassemblé tout le monde afin de permettre la discussion sur les difficultés et succès rencontrés par chacun d’entre eux dans cette première année d’exercice du projet violon de la Fondation. La mise en évidence des meilleures pratiques pour le développement de principes d’enseignement communs commence ainsi à se dessiner.

Le 16 mars rencontre à Londres avec les dirigeants des London Music Masters et leurs sponsors principaux. Autour d’un excellent dîner Victoria Robey, fondatrice des London Music Masters, projet dont nous nous sommes très largement inspirés, anime le débat sur les perspectives du projet et son enracinement dans le système éducatif anglais. Si les situations sont différentes d’un pays à l’autre, beaucoup d’idées exprimées seront intéressantes à creuser dans une perspective de durabilité.