News

La visite des Français à Martigny !

Professeur de violon, Martigny

Professeur de violon, Martigny

Les 10 et 11 avril, la fondation a accueilli une délégation venue de France pour visiter les écoles de Martigny et, surtout, pour plonger au coeur du quotidien du programme « un violon dans mon école ».

Le programme a vu le jour depuis bientôt deux ans maintenant (en septembre 2015), à Martigny et à Zurich. En France, il est question que ce projet démarre en septembre prochain dans un établissement scolaire du Val d’Oise, en région parisienne, dans la commune (et Zone d’Education Prioritaire) de Persan.

En ce début de semaine, ce sont donc près de 15 personnes qui ont fait le déplacement en terres helvètes : plusieurs instituteurs et la Directrice d’une école maternelle (Carine Boucart, Fabienne Foulon, Nathalie Ledieu et Jeanne Brienne) et primaire (François Cathudal, Audrey Barret et Corinne Vanderwaeter) , le Responsable des affaires culturelles à la DSDEN (Michel Clouin), le Conseiller pédagogique du secteur de Persan (Xavier Nivaggioni), le Directeur du Conservatoire de Persan (Patrick Laviron) et son coordinateur (Michel Souleillet), un professeur de violon du Conservatoire (Marie-Christine Laviron) et une représentante de la Fondation Royaumont, Directrice de l’action territoriale (Marina Zinzius).

Délégation française à Martigny

Délégation française à Martigny

Pendant deux jours complets à Martigny, ces invités ont pu assister aux différents cours de violon des enfants de 1H, 2H et 3H. Ils ont pu rencontrer et échanger avec leurs homologues suisses : instituteurs et professeurs de musique. Un partage d’expérience qui fut riche des deux côtés !

Cours de violon - Vérène Zay

Cours de violon – Vérène Zay

Les enfants en cours de violon

Les enfants en cours de violon

Au delà de cette immersion au sein de l’école, ils ont aussi eu l’occasion de découvrir le patrimoine local avec une visite de la fameuse Fondation Giannada (exposition Munch, Monet, Holder) et une soirée typiquement valaisanne, au sein d’un petit village de mazots, autour d’une raclette !

Grâce à l’accueil exceptionnel et chaleureux de toute l’équipe de Martigny, nul doute que cette rencontre « au sommet » aura tissé des liens de confiance pour un partenariat d’avenir et des bases saines pour un projet qui a toutes les chances de voir le jour, en septembre prochain, près de Paris !