Créée en 2014 par Hélène et Pierre Vareille, la Fondation Vareille est le fruit d’une longue réflexion préalable menée avec leurs enfants.Dans la continuité d’une vie professionnelle de dirigeants d’entreprises, Hélène et Pierre Vareille proposent avec leur Fondation une approche rationnelle, professionnelle et réaliste de la philanthropie.

La Fondation, immatriculée à Zurich, sous la surveillance de l’autorité fédérale de Berne, reconnue d’utilité publique (voir documents officiels en allemand) dispose également d’une branche française abritée par la Fondation de France (site Fondation de France).

La Fondation développe et met en œuvre ses propres projets porteurs de progrès social.
Tel un laboratoire d’expérimentation, la Fondation teste les projets en vraie grandeur et dans la durée, tout en  les évaluant sur leurs performances sociales et économiques. Les projets finalement reconnus comme socialement et économiquement pertinents ont ensuite vocation à être proposés aux autorités publiques en charge, pour un déploiement institutionnel à grande échelle.

Depuis sa création, la Fondation s’intéresse plus particulièrement à la réduction des inégalités sociales face à l’enseignement scolaire, dès le plus jeune âge, et à la lutte contre l’exclusion par le travail.

  1. LUTTER CONTRE LE DECROCHAGE SCOLAIRE D’ORIGINE SOCIALE DÈS LE PLUS JEUNE ÂGE

La Fondation développe et/ou soutient des initiatives innovantes de pédagogie d’apprentissage pour de jeunes enfants issus de milieux défavorisés. Elle privilégie les méthodes d’apprentissage collectif.

Projet majeur de la Fondation, « un violon dans mon école » est un programme d’enseignement intensif du violon à l’école, en petits groupes et dans le cadre du cursus scolaire obligatoire. Il s’adresse aux enfants de 4 à 8 ans et leur permet, pendant ces 4 années, de développer plus rapidement de nombreuses compétences et capacités d’apprentissage fondamentales pour l’acquisition efficace des connaissances et la prévention du décrochage scolaire.Ce programme offre aussi aux enfants et à leurs familles une formidable opportunité de découvrir le monde de la musique classique.

Le projet «Histoires comme ça » forme les personnels des crèches à la lecture d’histoires aux enfants selon une méthode innovante qui permet l’amélioration de la mémorisation et des capacités d’apprentissage des tout-petits.

  1. INTÉGRER LES PLUS EXCLUS GRÂCE AU TRAVAIL

Nos économies développées ont malheureusement engendré des situations d’exclusion absolue qui sont mal reconnues, voire ignorées des systèmes de soutien et de redistribution en place. La Fondation travaille à des solutions d’insertion par le travail pour ceux qui vivent depuis toujours en marge de la société.