News

5/5 – Et pour terminer, dîner buffet italien.

À  20 heures passées les estomacs crient famine et tout le monde se retrouve autour d’un buffet dont les douceurs italiennes, risotti et autres tiramisu satisfont les plus gourmands.

C’est aussi l’occasion de faire plus ample connaissance pour les équipes de Martigny, celles de Zurich qui ont pu faire le déplacement, le Verbier Festival et d’autres encore.

fondation-vareille-vf-martigny-_P6B0760-(c)-nicolas-brodard

Rob Adediran, Directeur du Bridge project, en grande discussion avec Martin Engstrom et Christian Thompson du Verbier Festival

 

 

fondation-vareille-vf-martigny-_P6B0833-(c)-nicolas-brodard

Antoine Mudry HEP du Valais et Pierre-Louis Nanchen, responsable Musique

 

 

 

 

 

 

 

 

fondation-vareille-vf-martigny-_P6B0819-(c)-nicolas-brodard

Pauline Daragon, du Verbier Festival, avec Mireille-Louise Morand

 

fondation-vareille-vf-martigny-_P6B0813-(c)-nicolas-brodard

Béatrice Charon, administratrice de la fondation (à droite sur la photo), interroge Rob Adediran sur le Bridge Project, notre modèle londonien.

 

 

 

 

 

 

 

 

fondation-vareille-vf-martigny-_P6B0794-(c)-nicolas-brodardSusanne Gilg, (au centre) en charge de notre projet zurichois pour le conservatoire de Zurich, venue pour un premier contact avec le projet valaisan.

 

 

 

ScèneAll2-fondation-vareille-vf-martigny-_P6B0572-(c)-nicolas-brodard

Un joyeux au revoir

 

Une dernière photo souvenir avant de rentrer chez soi